Vous êtes ici :

Votre fournisseur d’énergie/chauffage vous propose un nouveau contrat ? Nos conseils !

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
contrat_gaz

Les prix du gaz s’enflamment !

 

 

Les fournisseurs qui vous vendent de l’énergie en forfait de températures par exemple (P1) ont peur de perdre de l’argent entre leur prix d’achat et le prix de revente. Cette peur peut les pousser à vous faire signer un avenant ou un nouveau contrat qui aura pour but de vous ré-engager et de ré-évaluer le tarif. Notre conseil : il est urgent de ne rien signer. Pourquoi ?

  • La peur n’est pas bonne conseillère
  • Ne pas renégocier les termes du contrat en période d’instabilité
  • Une hausse brutale est très souvent pondérée dans les semaines ou mois qui suivent
  • Appuyez-vous sur le contrat en vigueur, les formules de révision annuelle prévoient déjà de prendre en compte les variations du cours, des taxes et autres abonnements. Demandez simplement son application !
  • Une hausse du contrat reviendrait sans doute à compenser les pertes qu’ils auraient sur d’autres contrats à prix fixe par exemple
  • Il est préférable de réviser son contrat de chauffage dans les périodes de non-chauffe, ce qui vous laisse plus facilement la possibilité de négocier, de changer de prestataire
  • Si votre contrat arrive à échéance pendant l’hiver, demandez une prolongation de 6 mois

 

Qui est concerné ?

Les contrats dits P1/P2/P3 : Pour rappel, dans les contrats P1 (fourniture de gaz) + P2 (maintenance) + P3 (garantie totale), le prix du gaz est forfaitaire. Le contrat se base sur le nombre de degrés à compenser par rapport à la rigueur climatique de votre localité, ainsi que sur le volume d’eau chaude sanitaire consommée. Cette formule aboutit à un prix plutôt élevé de la fourniture mais qui a le mérite de donner une visibilité budgétaire annuellement.

 

Et les fournisseurs “Cèdre” ?

Les fournisseurs référencés ne proposent pas ce type de contrat car ils ont été choisis sur leur capacité technique à installer et maintenir le matériel de chauffage, ventilation et climatisation. En cas de demande ponctuelle, notre cahier des charges leur demande de facturer l’énergie à l’€uro/€uro de manière transparente. De cette manière, vous avez toujours la possibilité de renégocier la fourniture d’énergie indépendamment de la maintenance technique de vos installations.

Des questions, une étude de votre contrat actuel ? contactez-nous !