Vous êtes ici :

Calorifugeage : pensez à l’isolation de vos conduites d’eau chaude

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
calorifugeage

Les tuyaux de chauffage et d’ECS (Eau Chaude Sanitaire) sont une source importante de déperdition de chaleur dans vos établissements. C’est la raison pour laquelle le financement de leur isolation est éligible aux CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) qui couvrent souvent la totalité de leur coût. Tout système a ses limites, voici nos conseils :  

 

0 € ne vaut pas 0 €

Les fournisseurs de calorifugeage à 0 € peuvent vous proposer différents types de calorifugeage, il est alors important de demander quels matériaux vont être posés :

Bien choisir son calorifugeage :

  • S’assurer que l’isolant est bien à base de laine minérale
  • La finition
    • Craft alu : peut être valable dans certaines configurations comme des vides sanitaires, assez constants en température et peu passants, mais reste la finition la moins solide dans le temps.
    • PVC : plus esthétique et beaucoup plus solide, cette finition permet une meilleure longévité de votre calorifugeage.

 

Pourquoi 0 € ?

Les travaux ont des coûts : matériaux, main d’œuvre… mais qui les paye ? Ce sont les « obligés », producteurs d’électricité et autres énergies qui doivent compenser leur création de carbone en finançant ces projets de rénovation énergétique.

Deux manières pour les installateurs de calorifugeage de fonctionner :

1/ L’installateur vous fait un devis que vous réglez, puis vous recevez dans un deuxième temps la prime CEE du montant de vos travaux ;

2/ L’installateur vous fait un devis dont le reste à charge est de 0 € : la prime CEE est intégrée dedans, vous ne payez rien. C’est l’installateur qui paye les travaux, il recevra dans un deuxième temps la prime CEE lui-même. Ainsi, pas de sortie de trésorerie !

 

Calorifuger AVANT de changer de chaudière

Depuis 2018, votre chaudière neuve est supposée être accompagnée d’un système de calorifugeage. Cela signifie que si votre chaudière date d’APRÈS 2018, vous ne serez pas éligibles au calorifugeage à 0 €. Pensez donc à faire ce calorifugeage AVANT de changer votre chaudière (et pensez à faire financer votre changement de chaudière grâce aux CEE également) !  

Cet avantage financier n’est pas éternel

Révisés régulièrement, les décrets fixant les niveaux de primes CEE permettent à l’État de mettre l’accent sur certains postes de travaux durant une période. C’était le cas auparavant de l’isolation des combles dont les primes CEE permettaient jusqu’en juin de couvrir la totalité des coûts des travaux éligibles. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! De même, le financement du calorifugeage pourrait être réduit en 2022, des informations officielles sont attendues à ce sujet. Dans ce cas, tous les travaux ayant été devisés et signés avant la date limite pourront bénéficier des mêmes avantages financiers (dans une limite de temps). La date du devis signé fait foi !  

Et les vannes ?

Souvent, vos chaufferies comportent de nombreuses vannes pour pouvoir contrôler les flux d’eau chaude. Vous pouvez également faire couvrir ces vannes avec des matelas amovibles qui améliorent encore le taux d’économie d’énergie dans la chaufferie. Ces matelas sont amovibles, pour pouvoir ouvrir ou fermer les vannes facilement. Ces matelas sont également subventionnés par les CEE ! Pensez à faire la demande à votre installateur.