Vous êtes ici :

Penboc’h : des travaux « écologie intégrale » pour le centre spirituel

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Penboch-entete

Aujourd’hui, nous vous emmenons dans un centre spirituel qui a entrepris de grands travaux pour mieux respecter notre maison commune ! Bonne lecture !

Après 18 mois de travaux et 3 mois de confinement, le centre spirituel jésuite de Penboc’h a réouvert ses portes cet été autour de propositions adaptées aux familles et aux jeunes professionnels afin de leur permettre de vivre des temps de ressourcement et de réflexion autour des transitions que nous avons chacun à faire pour grandir en humanité : transitions spirituelle, écologique, économique,…

 

Situé dans un écrin de verdure en bord du Golfe du Morbihan, près de Vannes, Penboc’h offre un lieu propice à la prière et au ressourcement et accueille chaque année environ 4 000 personnes pour des retraites et sessions s’appuyant sur la spiritualité de saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus. Le projet apostolique du centre, lancé en 2015, est orienté autour de 3 préférences :
> montrer la voie vers Dieu à l’aide des exercices spirituels et du discernement
> accueillir les personnes en fragilité, en pauvreté qu’elles soient d’origine physique, familiale ou sociétale et les aider à grandir sur leur chemin de la foi
> accueillir les acteurs du monde professionnel, associatif et politique afin de les aider à réfléchir sur le sens de leurs responsabilités et de leurs décisions à prendre pour une plus grande justice et une plus grande paix.

 

En fond, nous avons aussi souhaité porter une attention particulière à la façon de vivre et de servir notre maison commune de là où, modestement, nous sommes. Nous sommes en chemin. La gestion du chantier et les décisions prises pour l’exploitation du site étaient l’une des étapes de cette orientation.

Construits à la fin du XIXe siècle, les bâtiments n’avaient pas connu de travaux conséquents depuis 150 ans. Le projet a été conçu dans un souci du respect du patrimoine et de l’environnement dans ce lieu protégé, situé au cœur du parc naturel régional du golfe du Morbihan. Ce chantier s’est inscrit dans une logique de développement durable : le chantier a été labellisé « zéro carbone » par une stratégie de construction favorisant la sobriété énergétique et la plantation de 10 000 arbres à Madagascar.

Les six bâtiments, d’une surface totale de 3000 m², ont été réaménagés afin d’être plus fonctionnels et adaptés aux besoins des retraitants, notamment les personnes en situation de handicap disposant désormais de 4 chambres spécifiques P.M.R (Personnes à Mobilité Réduite). Le centre dispose de 39 chambres avec sanitaires et de deux ascenseurs. Une attention particulière a été apportée à l’isolation tant phonique que thermique et un système de récupération d’eau de pluie est utilisé pour les toilettes et l’arrosage. La chapelle St Joseph et l’une des salles de conférences sont désormais équipées d’une boucle magnétique pour personnes malentendantes.

Dans ce contexte de crise sanitaire et économique, d’inquiétude et d’incertitude, le projet de Penboc’h confirme toute sa pertinence. Nous sommes désormais doté d’un lieu d’accueil assez remarquable. Merci à tous ceux qui ont permis cette réalisation !

Penboc’h en quelques chiffres

  • 4 000 personnes par an.
  • Une communauté mixte de 6 résidents (3 jésuites, 1 religieuse, 2 laïques)
  • 80 accompagnateurs et animateurs de retraites et sessions
  • 10 salariés
  • 150 propositions (retraites, week-end couples, sessions professionnelles, choisis la vie..)
  • 39 chambres et 60 lits