Vous êtes ici :

Eco-nettoyage : des méthodes et du matériel durables et performants

Du matériel de nettoyage efficace et durable : autolaveuses, monobrosses, centrale de dilution, centrale vapeur...

Achats hygiène : l’éco-nettoyage pour des économies durables

Après avoir passé en revue les avantages des produits labellisés ECOCERT ou Ecolabel, des produits issus de la biotechnologie (enzymes, probiotiques et biosurfactants) en alternatives à la javel, une substance chimiques aux 1001 risques pour la santé et l’environnement, découvrons des méthodes et du matériel de nettoyage “mécanique”, visant à nettoyer avec un haut niveau de performance à l’aide de procédés qui respectent les utilisateurs et l’environnement.

La méthode de pré-imprégnation en remplacement du système seau ou presse

L’agent dispose d’un chariot de ménage où tout ce dont il a besoin est à portée de main. Un bandeau pré-imprégné (pas d’essorage) dans le détergent dilué grâce à une centrale de dilution se fixe directement sur un support relié à un manche à balai ergonomique réglable en hauteur. Une fois le bandeau utilisé (minimum 30 m2) on la remplace par un bandeau propre.

La centrale de dilution est une machine posée au sol ou fixée au mur, reliée au réseau d’eau et à des solutions très concentrées. C’est le fournisseur qui la met à disposition gratuitement en contrepartie d’un engagement à lui acheter les produits adaptés, qui l’installe et la règle pour respecter la bonne dilution.

Cette méthode de nettoyage répond aux trois objectifs suivants : social, écologique et économique.

 

Conditions de travail : prendre en compte la santé des personnes et valoriser les professionnels du nettoyage

  • Réduction des charges portées : on ne remplit plus des seaux de 20 litres mais au maximum 3 litres
  • Suppression des gestes traumatisants et répétitifs : les lavettes ne sont plus essorées, elles trempent dans une quantité de liquide calculée selon le nombre de lavettes utilisées
  • Davantage de sécurité car pas de contact avec le produit pur : c’est le produit dilué à la bonne dose qui sort de la centrale de dilution
  • Choix d’un matériel ergonomique : le manche est télescopique et peut se régler en hauteur, les chariots sont légers, adaptés aux besoins et maniables
  • Meilleure hygiène : on ne travaille qu’avec des bandeaux propres qui sont lavés en machine à la fin de la journée
  • Formation du personnel à cette nouvelle méthode de nettoyage par les fournisseurs référencés.

 

Ecologie : minimiser l’impact environnemental

  • Diminution des quantités d’eau utilisées : minimum 14 litres par chariot
  • Diminution des quantités de détergents utilisées : grâce à la centrale de dilution, on utilise des détergents hyper concentrés que la centrale dilue à 0.5 % par exemple (pour 1 litre d’eau)
  • Pas de surdosage manuel possible : la tentation d’ajouter un bouchon pour que ça nettoie mieux n’est plus possible !
  • Moins de contenants en plastique fabriqués et transportés
  • Réduction de 95 % des déchets (plastique ou carton) et des coûts de gestion liés à ces déchets.

 

Economies : coût d’usage en baisse pour une transition vers l’éco-nettoyage

Malgré un investissement de départ plus important car il faut acheter un nombre suffisant de bandeaux et de lavettes ainsi qu’un chariot adapté, l’économie est bien réelle ! 

  • Moins d’eau utilisée : minimum 14 L d’eau en moins par chariot
  • Moins de chimie utilisée : minimum 85 ml en moins pour un seau de 3 litres
  • Moins de pénibilité, moins d’accidents de travail, moins d’absentéisme pour maladie
  • Bandeaux et lavettes garantis entre 500 et 1 000 lavages (entre 3 et 5 ans)
  • Meilleure productivité
  • Des subventions sont octroyées par la CARSAT pour l’achat des chariots et balais, vérifiez votre éligibilité tout en assurant un meilleur niveau d’hygiène !

 

Les bandeaux et lavettes juste imprégnés d’eau

Des bandeaux et lavettes de qualité peuvent être utilisés sans détergent. Les microfibres ont un tissu technique tricoté très serré et l’action mécanique est bien supérieure en comparaison à un chiffon en coton par exemple. Ainsi, une lavette spéciale vitres ne nécessitera pas forcément l’ajout d’un détergent. Par ailleurs, d’autres bandeaux et lavettes ont même passé les tests qui prouvent que 99.9 % des micro-organismes ont été enlevés en les imprégnant juste avec de l’eau. C’est une préconisation qui s’entend jusque dans le secteur hospitalier :

« Le nettoyage d’une surface avec microfibre et eau obtient un résultat équivalent à une lavette imprégnée de détergent désinfectant sur la décontamination bactérienne. » Professeur Carenco – mars 2022, conférencier dans le milieu hospitalier.

Retrouvez les bonnes pratiques de nettoyage avec des bandeaux et lavettes dans cette vidéo de Concept Manufacturing, réalisée pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le matériel de nettoyage électrique

Pour des moyennes ou grandes surfaces, des couloirs, des réfectoires, les autolaveuses, les monobrosses sans ajout de produits, avec la pression et la rotation des brosses offrent :

  • un nettoyage rapide
  • sans chimie
  • sans effort physique

De plus, une formation est également assurée par les fournisseurs référencés.

 

La vapeur d’eau : une alternative à la désinfection chimique

A haute température, c’est un solvant naturel aux propriétés naturelles exceptionnelles !

L’appareil qui génère la vapeur doit répondre à la norme NR T-72-110 de manière à assurer l’efficacité de la désinfection. La vapeur d’eau :

  • est un gaz au pouvoir nettoyant très efficace
  • est associée à une microfibre qui séquestre les salissures et les micro-organismes  
  • assure une désinfection thermique, sans risque de résistance bactérienne
  • est une excellente alternative à la désinfection chimique
  • élimine le biofilm chimique qui se forme à force d’utiliser des détergents et désinfectants
  • doit être utilisée seule sans produit chimique
  • peut s’utiliser avec des buses, brosses, balais
  • élimine les punaises de lit adultes mais aussi les larves et les œufs

Comment faire pour savoir quoi désinfecter, quand le faire et connaître les meilleures pratiques pour une désinfection raisonnée ?

Découvrez les solutions disponibles chez les fournisseurs du Cèdre. Faites évoluer vos pratiques de nettoyage vers des solutions plus vertueuse pour vos personnels d’entretien, l’environnement et dans la maîtrise de votre budget achats hygiène.

Retrouvez notre article ” 1 minute pour comprendre le nettoyage, l’assainissement et la désinfection” dans notre magazine.

 

Rappel : la javel et ses produits dérivés sortent de la mercuriale le 1er mars 2024.